Bulletin d'information : "Le Porte-voix"

Bulletin trimestriel de voix sur rhône qui vous informe sur les projets de l’école,
et propose une sélection de concerts de la région, un forum, des fiches techniques...

Envoyé gratuitement aux adhérents.

Edito du n° 72, de juin 2018


Les chemins de l'improvisation

« L'improvisation, c'est 80% de préparation ». Une phrase que l'on retrouve dans la bouche de nombreux enseignants en jazz.

On n'attendrait pas d'un musicien classique qu'il joue une oeuvre parfaitement du premier coup : il va travailler les différentes phrases, avant de pouvoir présenter le morceau à un public. C'est un peu la même chose pour l'improvisateur : il va essayer de nombreux chemins, afin de bien les réaliser techniquement. La différence, c'est qu'il n'en retiendra qu'un le moment venu. Il choisira un chemin, en fonction du contexte et de son envie.

Le travail d'une grille d'accords sert à cela : avoir en soi de multiples chemins harmoniques, pour pouvoir en choisir un qui fonctionne dans le moment.

Puis, en s'entraînant à improviser, on trouve des phrases, des idées, que l'on mémorise plus ou moins consciemment. On peut aussi apprendre des solos - c'est même hautement recommandé - pour enrichir la palette que l'on a à sa disposition sur un thème.

Idem pour le réexposé du thème (plus exigeant encore que l'improvisation en scat car les mots ajoutent une contrainte rythmique) : pour improviser une nouvelle mélodie, il faut beaucoup s'entraîner pour trouver des idées satisfaisantes. Là aussi, on complète cette approche empirique par l'écoute des grands du jazz, afin de mémoriser des choix mélodieux, que l'on pourra combiner avec sa propre inspiration.

Vous ai-je fourni ici la recette de l'improvisation ? Nullement. Il s'agit d'une condition nécessaire mais non suffisante. En matière d'improvisation, rien n'est jamais garanti - et n'est-ce pas ce qui fait la beauté de cet art-là ? Il faudra donc accepter, après avoir passé des heures à travailler une grille, de ne pas forcément réaliser un beau solo. Et même, après avoir travaillé les grilles et les phrases pendant 30 ans, de parfois sortir un solo médiocre ! Mais une chose est sûre : les 20% restants ont bien plus de chance d'être là si les 80% ont été acquis. Ce à quoi Voix sur Rhône vous aidera, cet été et à la rentrée 2018.

Jérôme Duvivier

© 2004 - voix sur rhône

Leçon de chant jazz / Cours de chant jazz / Cours de jazz vocal / Chorale jazz / Ecole de chant jazz / Ecole de jazz vocal

Retour à l'accueil

voix sur rhône - Ecole du chant Jazz